L'ex-espion juif américain Jonathan Pollard libre de quitter les Etats-Unis


L'ancien espion juif américain Jonathan Pollard, au coeur d'un bras de fer entre Washington et Israël, a fini de purger sa peine vendredi et est désormais libre de quitter les Etats-Unis, selon le ministère américain de la Justice. Cet ancien analyste de la marine américaine avait été arrêté en 1985 pour espionnage au profit de l'Etat hébreu.


En pleine guerre froide, l'affaire avait suscité une crise aiguë entre les deux pays, qui s'était résorbée après la promesse d'Israël de mettre un terme à toutes ses activités d'espionnage sur le sol américain. Jonathan Pollard, qui avait plaidé coupable, avait été condamné en 1987 à la rétention à perpétuité. Il aurait aidé Israël à bombarder en 1985 le quartier général de l'Organisation de Libération de la Palestine (OLP), alors exilée en Tunisie, et à assassiner le numéro deux de l'OLP, Abou Jihad, à Tunis en 1988.