L'UE a réservé 1,1 milliard de doses de vaccin


La Commission européenne a annoncé jeudi 8 octobre avoir conclu un accord avec le laboratoire pharmaceutique américain Johnson & Johnson pour la fourniture de 400 millions de doses de son vaccin contre le coronavirus, qui est en phase de développement au sein de sa filiale Janssen. Il s’agit du troisième contrat de ce type signé par l’Union européenne avec les laboratoires, après deux précommandes passées auprès d’AstraZeneca et de Sanofi, ce qui porte les stocks du bloc à 1,1 milliard de doses pour une population de 450 millions d’habitants. Selon les termes de l’accord, les Vingt-Sept pourront se procurer auprès du groupe américain jusqu’à 400 millions de doses de son vaccin contre le COVID-19 dès que celui-ci sera homologué par l’autorité européenne des médicaments. Dans le cadre de cet accord, confirmé par Johnson & Johnson, l’Union européenne a versé au laboratoire américain un acompte dont le montant n’a pas été divulgué. La Commission européenne, qui discute ou a déjà passé commande auprès de six laboratoires ou consortiums pour réserver des doses d’un éventuel vaccin, est en pourparlers avec un septième acteur, Novavax, a indiqué le mois dernier à Reuters une source proche de l’UE. Si les négociations aboutissent, l’Union européenne devancerait la Grande-Bretagne et les Etats-Unis qui ont conclu chacun à ce stade six contrats d’approvisionnement. L’UE a réaffirmé son intention de fournir jusqu’à 500 millions de doses de vaccins aux pays en développement à compter de la mi-2021. Pour cela, l’ensemble des discussions menées par l’UE pourraient déboucher sur un contrat d’approvisionnement total de près de deux milliards de doses.


Reuters/AFP


Inscrivez vous à notre newsletter

  • Facebook
  • Twitter

© 2020 par La Revue [DEMOS]

Informons avec le journal DEMOS sur les enjeux contemporains pour préserver le monde de demain