La Biélorussie disqualifiée du Concours Eurovision de la chanson


Les organisateurs du Concours Eurovision de la chanson de cette année ont disqualifié la Biélorussie, jugeant que sa chanson d'entrée - par un groupe dont les paroles ont été jugées dans le passé pour se moquer des manifestations anti-gouvernementales - enfreint les directives du concours.

La chanson, du groupe Galasy ZMesta, a déclenché une réaction violente de la part des personnalités de l'opposition en Biélorussie, qui ont fait face à une violente répression pendant les manifestations. Après que l'Union européenne de radiodiffusion (UER) a rejeté la chanson, la Biélorussie a proposé une autre option, par le même groupe. Mais vendredi soir, l'UER a également refusé.

L’UER a déclaré dans un communiqué qu'il avait conclu qu'elle «enfreignait les règles du concours qui garantissent que le concours n'est pas instrumentalisé ou discrédité.» Cela signifie que la Biélorussie ne participera pas du tout au Concours Eurovision de la chanson, a déclaré l'UER. Le concours aura lieu du 18 au 22 mai à Rotterdam.

L'opposition s'est développée en Biélorussie contre le règne de Loukachenko à la suite des élections d'août qui, selon les manifestants, ont été truquées pour prolonger son règne de 27 ans, conduisant à des troubles de masse et une violente répression. Les groupes de défense des droits disent que plus de 34 000 personnes ont été arrêtées. Le gouvernement dit qu'il est injustement décrié. Le président nie la fraude électorale et a accusé l'Occident de parrainer les manifestations.


Reuters/AFP


0 views