La France demande au Pakistan de rectifier l'intimidation nazie de Macron


Le ministère français des Affaires étrangères a demandé aux autorités pakistanaises de retirer les commentaires de l'un de ses ministres selon lesquels le président Emmanuel Macron traitait les musulmans comme les nazis avaient traité les juifs pendant la Seconde Guerre mondiale.


Les commentaires publiés sur Twitter par la ministre fédérale pakistanaise des droits de l'Homme Shireen Mazari samedi font partie d'un affrontement entre le Pakistan et la France au sujet de la publication d'images du prophète Mahomet par un magazine français. Les images ont suscité la colère et les protestations dans le monde musulman, en particulier au Pakistan.


"Macron fait aux musulmans ce que les nazis ont fait aux juifs - les enfants musulmans obtiendront des numéros d'identité (les autres enfants ne le feront pas) tout comme les juifs ont été forcés de porter l'étoile jaune sur leurs vêtements pour identification", a déclaré Mazari dans un tweet reliant à un article en ligne.


Dans un tweet de suivi dimanche, Mazari a doublé ses revendications après une condamnation par le ministère français des Affaires étrangères samedi soir. Après que le magazine satirique Charlie Hebdo ait réédité les caricatures en septembre, Macron a déclaré que la liberté de blasphémer allait de pair avec la liberté de croyance en France.


AFP/Reuters

7 views