La noce est relancée entre LVMH et Tiffany mais allégée de quelques carats


LVMH et Tiffany ont finalement décidé jeudi 29 octobre de recoller les morceaux et de s'unir, à un prix revu en baisse de quelque 425 millions de dollars.131,50 dollars par action de Tiffany contre 135 initialement, tel est le prix de la paix, annoncée officiellement jeudi par le géant du luxe dans un communiqué."c'est un très bon deal et tout le monde est content, Tiffany car la baisse de prix est raisonnable et LVMH parce que cela permet d'économiser beaucoup d'argent et d'incertitudes" selon une source proche du dossier.


Ce mariage annoncé pour le meilleur fin 2019 dans un contexte très porteur en matière économique et financière a depuis connu le pire, avec la crise du Covid-19 qui a failli avoir raison de cette union. La romance semblait en effet avoir tourné court, lorsque en septembre le géant mondial du luxe avait annoncé n'être "plus en mesure" de racheter Tiffany, invoquant la mauvaise gestion en temps de pandémie du joaillier américain et une demande de report du gouvernement français liée au conflit commercial entre les Etats-Unis et l'Union européenne.


Dès que le feu vert des actionnaires sera obtenu, l'union pourra être officialisée, car les autorisations déjà données par les autorités concernées, comme la Commission européenne mardi 27 octobre, restent valables.


AFP/Reuters

1 view

Inscrivez vous à notre newsletter

  • Facebook
  • Twitter

© 2020 par La Revue [DEMOS]

Informons avec le journal DEMOS sur les enjeux contemporains pour préserver le monde de demain