La pandémie exacerbe la "pauvreté cachée" au Japon


Yuichiro a les larmes aux yeux en récupérant son colis alimentaire lors d'une distribution à Tokyo pour aider le nombre croissant de personnes peinant à joindre les deux bouts en raison de la pandémie dans la troisième économie mondiale. Comparé à beaucoup d'autres pays, le Japon est relativement épargné par la pandémie avec quelque 4.500 morts depuis janvier 2020, et n'a pas mis en place de confinement strict. Mais les plus vulnérables sont frappés de plein fouet, soulignent des associations. Vu de l'étranger, le Japon semble mieux équipé que la moyenne pour amortir le choc économique de la pandémie, avec un taux de chômage autour de 3% et un système de sécurité sociale fonctionnel. Mais 40% des travailleurs occupent des emplois vulnérables avec des contrats précaires. L'accès aux aides sociales peut aussi être difficile: Yuichiro raconte avoir été renvoyé d'une administration à l'autre, en vain. On lui a finalement expliqué que la priorité était donnée aux familles avec enfants. Plus de 10 millions de personnes au Japon vivent avec l'équivalent de moins de 16.000 euros par an, et une personne sur six vit dans une "relative pauvreté", avec un revenu inférieur à la moitié du salaire médian, selon des chiffres officiels. Un demi-million de personnes ont perdu leur emploi au cours des six derniers mois, selon Kenji Seino, dirigeant d'une ONG d'aide d'urgence. Avec l'état d'urgence actuellement en vigueur dans 11 des 47 départements japonais, le gouvernement tente de maintenir un impossible équilibre entre risques d'infection et conséquences économiques de mesures trop strictes. Les associations sont conscientes que beaucoup de pays connaissent des niveaux de pauvreté bien supérieurs à ceux du Japon, mais soulignent la difficulté à trouver de l'aide pour ceux qui en ont besoin, et la stigmatisation dont ils sont victimes.


Reuters/AFP


Inscrivez vous à notre newsletter

  • Facebook
  • Twitter

© 2020 par La Revue [DEMOS]

Informons avec le journal DEMOS sur les enjeux contemporains pour préserver le monde de demain