Le ballet diplomatique européen se poursuit en Libye grâce à l'embellie politique


Les Premiers ministres italien et grec effectuent ce 06 Avril une visite officielle en Libye, preuve supplémentaire du vif intérêt de l'Europe pour l'embellie politique dans ce pays du voisinage après une décennie de chaos. Ces dernières semaines, Tripoli a vu défiler des responsables européens après que le gouvernement unifié a obtenu la confiance du Parlement pour mener la transition du pays vers des élections fin décembre. Le Premier ministre grec Kyriakos Mitsotakis a rencontré les nouvelles autorités chargées d'unifier les institutions jusqu'alors divisées entre deux pouvoirs rivaux dans l'est et dans l'ouest du pays. L'accord turco-libyen de délimitation maritime, qui a suscité fin 2019 la colère de la Grèce et de l'Union européenne, a également été abordé avec en toile de fond la question des hydrocarbures en Méditerranée orientale. La Turquie a signé cet accord avec l'ex-Gouvernement d'union nationale (GNA) de Fayez al-Sarraj, qu'elle avait aidé militairement pour repousser l'offensive sur Tripoli du maréchal Khalifa Haftar, homme fort de l'Est. Presque au même moment, des dirigeants de l'UE en visite en Turquie demandaient à Ankara des actes pour démontrer sa volonté d'apaisement, notamment le retrait de ses troupes de Libye et le règlement de son contentieux maritime avec la Grèce. Plus tôt dans la journée, le chef du gouvernement italien Mario Draghi a lui aussi rencontré à Tripoli les nouvelles autorités pour sa première visite à l'étranger à ce poste. Sur le dossier migratoire, M. Draghi s'est dit "satisfait" des sauvetages menés au large de la Libye, important point de passage pour des dizaines de milliers de migrants cherchant chaque année à rejoindre par la Méditerranée les côtes italiennes, distantes de quelque 300 km. L'Italie est pour la Libye un partenaire commercial de premier plan, notamment dans le domaine des hydrocarbures.


Reuters/AFP



Inscrivez vous à notre newsletter

  • Facebook
  • Twitter

© 2020 par La Revue [DEMOS]

Informons avec le journal DEMOS sur les enjeux contemporains pour préserver le monde de demain