Le lac asséché de Suesca, témoin du changement climatique en Colombie


C'est la deuxième fois en dix ans que le réservoir d'eau naturel de Suesca de 5,4 km2, situé à quelques 90 km au nord de Bogota, dont la taille augmente ou diminue au gré des précipitations, est en train de totalement disparaître. En 2009, le lac avait atteint des niveaux encore plus bas qu'aujourd'hui.


Mais au cours des deux années suivantes, le phénomène climatique La Niña, qui augmente les précipitations dans ce pays tropical, avait fait regagner au lac ses profondeurs, au prix toutefois de millions de dollars de dégâts sur les infrastructures du pays en raison des fortes intempéries. Avec le réchauffement climatique, l'intensité et la fréquence des épisodes de sécheresse risque encore d'augmenter. En 2006, le lac de Suesca a été déclaré réserve d'eau et réservoir de biodiversité - un refuge pour les oiseaux migrateurs - dans le cadre de la lutte contre le changement climatique.


Les autorités se sont ensuite engagées dans un plan environnemental visant à interdire les cultures alentours et leur irrigation avec les eaux du lac. Mais quinze ans plus tard, les efforts se révèlent insuffisants.



Reuters/AFP