Le Nobel de chimie à la Française Emmanuelle Charpentier et à l'Américaine Jennifer Doudna


Le prix Nobel de chimie a été décerné mercredi à la généticienne et microbiologiste française Emmanuelle Charpentier et à la chercheuse américaine Jennifer Doudna pour leur “méthode d’édition du génome”. Les deux lauréates, dit l’Académie royale des sciences de Suède dans un communiqué, ont découvert l’un des outils les plus pointus de la technologie génétique: les ‘ciseaux génétiques’ CRISPR/Cas9”. “Cette technologie a eu un impact révolutionnaire sur les sciences de la vie, elle entre dans le cadre de nouvelles thérapies contre le cancer et pourrait permettre de réaliser le rêve de guérir des maladies héréditaires”, ajoute-t-elle.

Emmanuelle Charpentier et Jennifer Doudna sont les sixième et septième femmes à remporter le prix Nobel de chimie, qui est assorti de dix millions de couronnes suédoises (950.000 euros). Elles rejoignent Marie Curie, qui l’a obtenu en 1911, et Frances Arnold, lauréate en 2018.

Les prix Nobel de littérature, de la paix et de l’économie seront respectivement annoncés jeudi, vendredi et lundi. Crise sanitaire oblige, le banquet annuel, qui se tient d’ordinaire en décembre à Stockholm après la cérémonie de remise des prix, a été annulé.


Reuters/AFP

3 views

Inscrivez vous à notre newsletter

  • Facebook
  • Twitter

© 2020 par La Revue [DEMOS]

Informons avec le journal DEMOS sur les enjeux contemporains pour préserver le monde de demain