Le Royaume-Uni et le Canada signent un accord de continuité commerciale post-Brexit


La Grande-Bretagne et le Canada sont parvenus samedi à un accord de “continuité commerciale” censé garantir les échanges bilatéraux de biens et de services après le Brexit. Ces échanges représentent chaque année 20 milliards de livres (environ 22,5 milliards d’euros).


Les deux pays se sont parallèlement engagés à approfondir leurs liens commerciaux et prévoient des négociations sur un “accord sur mesure” l’année prochaine. Londres est engagé dans la négociation de plusieurs accords commerciaux de “continuité” de ce type, l’idée étant de ne pas trop perturber les échanges commerciaux une fois le divorce avec l’Union européenne en vigueur, le 31 décembre prochain.