Le Salvador, premier pays au monde à légaliser le bitcoin


Le Salvador est devenu mercredi la première nation au monde à convertir le bitcoin en monnaie légale, un projet défendu par le président Nayib Bukele pour dynamiser la croissance de ce pays d'Amérique centrale. Treize ans après sa création, c'est une nouvelle étape pour cette monnaie virtuelle, qui est pourtant régulièrement critiquée pour ses usages illégaux, même si des exemples récents ont montré que la transparence de son réseau pouvait aussi jouer contre les criminels.


Actuellement, la principale monnaie du Salvador est le dollar américain et la manière dont le pays envisage de mettre en œuvre le bitcoin comme monnaie fonctionnelle n'est pas claire. Politiquement, cette décision est en tous les cas une façon pour le Salvador d'affirmer son indépendance vis-à-vis de la monnaie américaine.


Dans l'économie dollarisée du Salvador, les envois de fonds des Salvadoriens depuis l'étranger constituent un soutien important et équivalent à 22% du produit intérieur brut (PIB). Avec la légalisation du bitcoin, cela permettrait, lors des transferts d'argent de toute la diaspora, d'éviter les frais de change, commissions, etc.


Le marché des cryptomonnaies a crû à plus de 2.500 milliards de dollars à la mi-mai 2021, selon le site internet Coinmarketcap, qui recense près de 10.000 cryptomonnaies, dopé par l'intérêt grandissant des investisseurs de Wall Street et de la Silicon Valley. Mais la volatilité du bitcoin, dont le cours est actuellement de 33.814 dollars, et son statut légal obscur a soulevé plusieurs questions s'il doit remplacer les monnaies traditionnelles pour les transactions au jour le jour.


Source: AFP