Le vivre-ensemble est-il réellement possible ?


Le vivre-ensemble est un concept selon lequel les libertés individuelles devraient être limitées pour permettre une cohabitation pacifique entre les Hommes. Globalement matérialisé en philosophie par la théorie du contrat social, il ne pourrait s'exercer que sous la tutelle active de l’Etat de droit, qui serait le garant de son effectivité continue. Si l’abandon des lois naturelles au profit des lois étatiques est un progrès certain pour l'humanité, il semblerait que ce soit aujourd’hui les lois religieuses qui constituent le principal obstacle à l’Etat de droit, posant un nouveau défi pour les responsables politiques.


“La liberté consiste moins à faire sa volonté qu’à ne pas être soumis à celle d’autrui”. Ces mots que Jean-Jacques Rousseau, éminent philosophe des Lumières, résonnent aujourd’hui comme le rempart de la pensée libre face aux opposants religieux. En effet, les débats liés aux caricatures du prophète Mahomet se sont vus prendre une intensité nouvelle ces dernières années, opposant les lois de la République française aux lois religieuses musulmanes, malgré le fait que seules les premières aient vocation à être répressives.


Ainsi se pose le problème du vivre-ensemble, dans un pays où une proportion notable de musulmans se dit placer la Charia au-dessus des lois de la République. Dans le cas des caricatures où le légal empiète sur le religieux, il apparaît légitime de questionner la possibilité d’une cohabitation pacifique.


Le danger viendrait donc de la volonté d’imposer une loi autre que la loi Républicaine à l’endroit même de sa légitimité. Le défi reste alors finalement le même que celui du contrat social, à savoir faire triompher les lois étatiques sur les passions individuelles pour que liberté et paix restent l’unique diktat des mœurs populaires.


14 views