Les nominations aux Golden Globes ouvrent une tardive saison des prix à Hollywood


L'annonce des nominations aux Golden Globes donnent mercredi le signal de départ de la saison des prix à Hollywood, bouleversée cette année par la pandémie de coronavirus et le report de nombreuses grosses productions. L’absence de pointures dans cette édition très particulière pourrait faire le jeu de long-métrages produits par les plateformes de vidéo à la demande comme Netflix, Amazon Prime, et Apple, que beaucoup comptent parmi les favoris. Décernés par les quelque 90 membres de l'Association de la presse étrangère d'Hollywood, les Golden Globes font partie des prix les plus convoités du cinéma américain: ils sont un indicateur majeur des films et acteurs ayant de bonnes chances d'obtenir un Oscar. Mais le Covid-19 a brouillé cette fois les pronostics, provoquant le report de nombreux événements, y compris les Oscars qui se tiendront cette année fin avril. Du côté des acteurs, le défunt Chadwick Boseman ("Black Panther") pourrait être sélectionné à deux reprises dans l'écurie Netflix, pour son rôle dans "Le Blues de Ma Rainey" et "Da 5 Bloods", réalisé par Spike Lee. L'an dernier, le jury des Globes avait été vivement critiqué pour avoir totalement snobé les réalisatrices. Chloe Zhao ("Nomadland") et Regina King ("One Night in Miami") devraient cette fois laver l'affront. Les récompenses seront remises dès le 28 février, à l'occasion d'une cérémonie virtuelle depuis Beverly Hills, avec près de deux mois de retard sur le calendrier habituel mais tout de même avant que les votes pour la sélection aux Oscars aient débuté.


AFP



0 views