Les récoltes d'abricots de la France et de l'UE atteignent un niveau historiquement bas


La récolte d'abricots de la France devrait tomber cette année à son niveau le plus bas depuis au moins 46 ans, soit une baisse de 60 % par rapport à la moyenne quinquennale, a déclaré mardi le ministère de l'agriculture, illustrant les dégâts subis par les vergers français après les fortes gelées de printemps.


Dans l'Union européenne, la récolte d'abricots serait la plus faible depuis 30 ans, a-t-il également indiqué, citant des données publiées par les producteurs lors du salon des fruits et légumes MedFEL.


Les températures sont tombées bien en dessous de zéro plusieurs nuits de suite le mois dernier dans de nombreuses régions de France. Ces conditions défavorables ont causé des dommages importants aux vergers, aux vignobles et aux cultures de printemps, entraînant des pertes record liées au gel.


"Le gel historique du printemps a touché toutes les régions productrices (d'abricots), et plus sévèrement le couloir rhodanien", a indiqué le ministère dans ses dernières estimations. Il a évalué la récolte d'abricots de cette année à 48 800 tonnes, soit une baisse de 43 % par rapport à l'année dernière. Les cultures de céréales de printemps, d'oléagineux et de betteraves à sucre ont également souffert des gelées, mais les pertes ne seraient pas aussi importantes, selon des estimations distinctes du ministère de l'agriculture.


AFP

3 views