Littérature: Ferragus, chef des Dévorants de Balzac


Ferragus, chef des dévorants est le premier volet du triptyque l’Histoire des Treize de Balzac. Ce roman, faisant partie des Scènes de la vie parisienne, Études de mœurs, est un incontournable de la cathédrale littéraire que représente La Comédie humaine.


Balzac nous décrit, avec la subtilité habituelle dont il fait usage naturellement, les ressorts profonds qui gouvernent la société parisienne. Une myriade de personnages aux intérêts parfois divers, parfois similaires, seront amenés à jouer selon les règles d’un seul homme régnant sur tous les pouvoirs souterrains, portant le nom terrible de Ferragus.


En lisant ce roman, nous pouvons nous rendre compte de l’incroyable modernité de Balzac, qui n’hésite pas à bousculer les codes romanesques en dessinant l’esquisse du roman criminel moderne. L’incroyable construction de l’intrigue sert - comme dans tout grand roman – de support pour désenchevêtrer le particularisme humain dans toute sa complexité.

0 views