Littérature : La Dame aux Camélias d’Alexandre Dumas fils



Alexandre Dumas fils (1824-1895) publie son roman La Dame aux Camélias en 1848 qui inspira notamment l’opéra de Verdi, La traviata (1853). Le récit s’ouvre sur la vente aux enchères des biens de Marguerite Gautier, courtisane célèbre pour sa beauté, son esprit et son train de vie, décédée de la tuberculose. Dans la première partie a lieu la présentation des personnages, ainsi que le contexte parisien de l’époque. S’ensuit alors la narration de son amant Armand Duval au narrateur qu’il rencontre autour du roman Manon Lescault de l’Abbé Prévost. Il relate la naissance d’un amour fort. L’apogée du récit se situe ensuite dans leur escapade à la campagne où a lieu une vie idyllique. Si la ville corrompt les mœurs, la campagne symbolise la pureté.

La référence au roman prévostien n’est en outre pas anodine, mais l’histoire se trouve inversée. Marguerite connaît une transformation morale par son amour. Dumas renverse ainsi l’image de la courtisane en peignant une grande âme toutefois victime de sa réputation. Finalement, la crise de leur séparation et le dénouement tragique concluent le récit.

Le roman se situe entre deux courants littéraires : le romantisme, par cet amour idéalisé et tragique, et le réalisme où Dumas affirme s’être inspiré de sa véritable relation avec Marie Duplessis et par des thèmes pragmatiques. L’auteur choisit néanmoins de sublimer le réel en faisant vaincre la morale et le sacrifice.

Auteur: T.T.


4 views