Littérature : La Morte Amoureuse de Théophile Gautier


Parue en 1836 dans la revue littéraire “La Chronique de Paris”, La Morte Amoureuse est une nouvelle fantastique écrite par l’écrivain, poète et peintre Théophile Gautier. Diffusé en plein dix-neuvième siècle, ce récit qui mêle religion, mort, et amour avait provoqué de grands scandales, notamment auprès de la scène catholique de l’époque. Aujourd’hui, l’œuvre est reconnue comme classique de l’auteur et son accès est désormais gratuit sur internet. Enfin, en 2011, le groupe ECHO adapte l’histoire en musique pour écrire une chanson intitulée La Morte Amoureuse, directement inspirée de la nouvelle du même nom.


Cet écrit nous plonge dans les mémoires de Romuald, ecclésiastique de 66 ans, qui décide de raconter à un confrère l’étrange aventure qu’il a vécu quelques jours après son ordination. Lors de cette dernière, il rencontre Clarimonde, une femme qui va le bouleverser avant de disparaître. Ne parvenant pas à l’oublier, Romuald cherche un moyen de la revoir, bien que cela aille à l’encontre de ses engagements religieux. Cette deuxième rencontre aura bien lieu, mais elle se déroulera aux portes de la mort…


La Morte Amoureuse est un paradoxe poétique. Un doux contraste où la mort valse avec l’amour, où la passion donne le tempo d’une nouvelle transportante. Ce récit vous propose de vous questionner sur la morale, la détermination et l’influence de l’amour sur nos actions. L’auteur dépoussière les codes de son temps, et réussit l’écriture d’un message encore actuel. L’histoire de Romuald pourrait être la vôtre, celle d’une âme vagabonde qui ne souhaite qu’une chose : retrouver l’être aimé.

4 views

Inscrivez vous à notre newsletter

  • Facebook
  • Twitter

© 2020 par La Revue [DEMOS]

Informons avec le journal DEMOS sur les enjeux contemporains pour préserver le monde de demain