Littérature: Le Loup des steppes de Hermann Hesse.


Hermann Hesse est un des grands romanciers du XXe siècle qui laissa son empreinte sur l’époque. Tiraillé pendant son adolescence par la dépression et les troubles bipolaires, il fera une tentative de suicide qui, heureusement, n’aboutira pas. Il n’est pas étonnant que les œuvres de Hesse comme Le loup des steppes reflètent avec brio l’esprit torturé et profond de leur auteur.

Le Loup des steppes, est un roman aux multiples facettes qui fait preuve en permanence d'une incroyable justesse dans la description de la complexité de l’être humain. La découverte des carnets de Harry Haller marque le début du roman. Ceux-ci nous autorisent à pénétrer dans les pensées les plus intimes de ce mystérieux ascète dont le nomadisme lui permet de se libérer de nombreuses contraintes sociales. Le roman est traversé par le questionnement perpétuel de ce qui compose la personnalité de l’être humain. Pour Hesse, il s’agit avant tout d’une myriade hétéroclite d’éléments qui forment un tout. Haller y exprime son déchirement intérieur à la vue de la bataille féroce que se livre son animalité, représentée par le loup, et son humanité. Le génie de Hesse sera de dépasser cette altérité en poussant son personnage dans les limites de l’existence.

Avez-vous lu cet auteur?

8 views

Inscrivez vous à notre newsletter

  • Facebook
  • Twitter

© 2020 par La Revue [DEMOS]

Informons avec le journal DEMOS sur les enjeux contemporains pour préserver le monde de demain