Littérature: Les détectives sauvages de Roberto Bolaño


Roberto Bolaño est un romancier et poète chilien, fondateur d’un mouvement poétique d’avant-garde : l’infraréalisme. En 1998, il publie « Les Détectives sauvages », un roman polyphonique conçu comme « un jeu » et un texte aux multiples niveaux de lecture.


Ce roman de 900 pages se compose de trois parties : la première est le journal intime d’un étudiant en droit, qui rencontre un groupe de poètes se réclamant du « réalisme viscéral » et vit ses premières relations amoureuses. La seconde partie est une suite de témoignages de personnes ayant rencontré, sur tous les continents, deux poètes latino-américains. La troisième partie enfin, décrit un périple, un road-trip et une course-poursuite dans le désert mexicain du Sonora. Le tout forme une épopée à la fois triste et lyrique, étrange mais drôle, pleine d’onirisme et de poésie, qui aborde des thèmes aussi variés que la folie, le courage, la littérature, l’amitié, le sexe et le voyage.


Ce roman ludique, foisonnant et inventif frise parfois l’absurde. Mais si sa lecture peut être déroutante, elle reste une expérience unique et jubilatoire, qui impose de se laisser porter par les mots. Avant 2666, autre chef-d’oeuvre de l’auteur,” Les Détectives sauvages” est un roman-fleuve qui marque le début d'une nouvelle ère dans la littérature latino-américaine. Subversif, Bolaño renouvelle le genre du roman. Emprisonné lors du coup d’État de Pinochet, il voyagera en Amérique et en Europe, menant une vie marginale et écrivant chaque nuit. Ses romans sont des hymnes à la liberté et à la création.


Auteur: Marie D.

1 view