Littérature : “Rescapée du goulag chinois, Premier témoignage d’une survivante ouïghoure” de Gulbaha


Rozenn Morgat, journaliste au Figaro, publie le 13 janvier 2021 “Rescapée du goulag chinois” aux Editions des Equateurs, dans lequel elle retranscrit le “Premier témoignage d’une survivante ouïghoure”. C’est lors d’entretiens dans son appartement à Boulogne, que Gulbahar Haitiwaji retrace les dernières années qu’elle a vécu au Xinjiang, région de l’extrême ouest de la Chine. Tout commence lorsque Gulbahar, alors exilée en France depuis une dizaine d’années, reçoit un appel de son ancien employeur qui la convoque au Xinjiang pour revenir régler des problèmes administratifs. S'ensuivent de malheureuses péripéties à son arrivée en Chine, qui vont la conduire à se retrouver enfermée dans un “camp de rééducation”. Tout d’abord privée de passeport, puis subissant d’interminables interrogatoires répétitifs et aléatoires, elle est encore loin de réaliser tout ce qu’elle va vivre et découvrir. Ce livre est le récit poignant de ce que cette mère d’origine ouïghoure a subi pendant trois ans dans ces camps de rééducation, où seraient détenues plus d’un million de Ouïghours. Ce peuple turcophone à majorité musulmane sunnite habite la région autonome du Xinjiang. La publication de son témoignage, recueilli par Rozenn Morgat - ancienne correspondante à Shanghai et spécialiste de la question ouïghoure - a été rendu possible grâce aux tractations de sa fille et du Quai d’Orsay qui ont conduit à sa libération. Ce témoignage bouleversant est d’autant plus inquiétant qu’il est éminemment actuel…


Auteur: MD


4 views