Littérature : Un bref instant de splendeur d’Ocean Vuong




Parfois, certaines splendeurs littéraires s’affichent dès le titre. Poète reconnu, cet auteur américano-vietnamien dévoile son premier roman “On earth we’re briefly gorgeous” paru en 2019 aux Etats-Unis et publié chez @editionsgallimard en France en janvier 2021 sous le titre “Un bref instant de splendeur”. Traduit dans une trentaine de langues dont une version française dotée d’une qualité remarquable grâce à Marguerite Capelle, il est encensé par une presse internationale dithyrambique à juste titre.


Qu’il s’agisse de la forme choisie d’une lettre à sa mère alors même, qu’analphabète, elle ne pourra pas la lire, ou de la diversité des thèmes de fond liés à la société américaine dans laquelle il vit et qu’il retranscrit sans fard, Ocean Vuong se fait virtuose d’une liberté littéraire prête à casser tous les codes pour mieux les valoriser.

En effet, parler d’incommunicabilité est un art lorsqu’elle se confronte à sa propre communication par l’écrit. Et lorsqu’elle sait dire le déracinement, les difficultés d’exister par une autre langue, l’immersion dans une culture différente, l’indicible des violences familiales et de la maladie mentale, l’amour d’un fils qui le découvre lui-même autrement, les discriminations liées à la couleur de peau, les souvenirs du bonheur. Tout cela en posant le voile de la poésie sur l'angularité des mots qui crient souffrance. Au point d’oser des ruptures narratives dont le rythme traduit les battements d’un cœur qui prend possession de la plume pour éclabousser le lecteur de l’encre du dedans.


Et c’est ainsi que lorsque l’auteur, en page de remerciements, loue la bienveillance de Ben Lerner pour lui avoir toujours rappelé “que les frontières entre genres littéraires n’ont d’autre réalité que celle de l’étroitesse de nos imaginaires“, nous avons envie de faire de même.

Auteur: Sabrina Castellano @le_mot_sur_le_gateau

7 views

Inscrivez vous à notre newsletter

  • Facebook
  • Twitter

© 2020 par La Revue [DEMOS]

Informons avec le journal DEMOS sur les enjeux contemporains pour préserver le monde de demain