Loi climat: l'Assemblée vote pour l'étiquetage environnemental, d'abord dans l'habillement


L'Assemblée nationale a voté mercredi 31 mars en faveur d'un étiquetage environnemental sur les produits: un "score carbone" mis en place en "priorité" dans le secteur de l'habillement, sous forme d'expérimentation, en vue d'une obligation.


Les députés ont attendu le troisième jour des débats pour voter par 93 voix contre 28 le premier des 126 articles du projet de loi climat examiné en première lecture. Il vise à mettre en place un "CO2 score", guidant le comportement des consommateurs, comme peut le faire le "nutri-score" dans l'alimentaire. L'Assemblée a voté un amendement LREM de Nathalie Sarles pour que cet affichage environnemental soit "mis en œuvre le plus rapidement possible dans l'industrie du textile", afin "d'inciter les marques à travailler avec des pays vertueux".


A droite, Marc Le Fur (LR) a plaidé pour supprimer l'article, contestant les critères retenus pour mesurer les émissions de gaz à effet de serre. A gauche, plusieurs députés ont tenté en vain "d'enrichir" le score carbone, avec un "affichage social" ou des critères sur les droits humains.


Dans la soirée l'Assemblée a voté par 70 voix pour (et zéro contre) l'article 2 sur l'éducation au développement durable, visant à "préparer les élèves à devenir des citoyens responsables". Un amendement LREM visant à inscrire les enjeux "sanitaires" comme directement liés aux enjeux "environnementaux" a été adopté, ainsi qu'un autre permettant d'intégrer le "respect du vivant" à cette éducation. En revanche plusieurs amendements visant à élargir l'intitulé à d'autres notions, telles que alimentation, bien-être animal, consommation responsable, ont été rejetés.


Reuters/AFP

3 views