Macron à Strasbourg pour le coup d'envoi de la Conférence sur l'avenir de l'Europe


Emmanuel Macron et les dirigeants de l'UE sont attendus dimanche à Strasbourg pour donner le coup d'envoi de la Conférence sur l'avenir de l'Europe, vaste consultation citoyenne sur laquelle le chef de l'Etat entend peser à un an de l'élection présidentielle. Pour cette inauguration solennelle le jour de la fête de l'Europe, "nous souhaitons de l'interactivité et des échanges, dès ce premier jour, avec les citoyens", a avancé l'Elysée. Mais, dans l'hémicycle du Parlement européen se succèderont d'abord, à partir de 14H00, les discours du chef de l'Etat français et des trois institutions européennes: le président du Parlement européen David Sassoli, la présidente de la Commission Ursula von der Leyen et le Premier ministre portugais Antonio Costa, pour le Conseil. Initiative d'Emmanuel Macron, la Conférence sur l'avenir de l'Europe doit déboucher sur des conclusions au printemps 2022, quand la France assumera la présidence tournante de l'UE. Un calendrier qui tombe à pic pour le chef de l'Etat qui compte faire de sa présidence de l'UE un atout pour la présidentielle de mai 2022. Une déclinaison nationale de la Conférence sur l'avenir de l'Europe est d'ailleurs prévue avec l'organisation en septembre, dans les 18 régions de la métropole et de l'outre-mer, de "consultations citoyennes" de Français tirés au sort, un format rappelant celui de la Convention citoyenne sur le climat. Si la cérémonie de dimanche marque l'ouverture officielle de la Conférence sur l'avenir de l'Europe, celle-ci a véritablement débuté dès mars à Bruxelles, avec la signature d'une déclaration par les trois institutions européennes, puis mi-avril avec la mise en place d'une plateforme internet sur laquelle les Européens sont invités à donner leur vision du futur de l'UE. Elle devait démarrer un an plus tôt mais a été retardée par la crise sanitaire. Huit Européens sur dix estiment que la Conférence sur l'avenir de l'Europe doit aborder en priorité la manière dont l'UE pourrait mieux gérer des crises comme l'épidémie de Covid-19, selon un sondage commandée par le Parlement européen et la Commission.


AFP



12 views