Mehdi Kerkouche, de la "révélation" du confinement à l'Opéra de Paris


Entre deux confinements, son "rêve de gamin" est devenu réalité: Mehdi Kerkouche, chorégraphe venu du monde du hip-hop, a été invité à entrer dans la danse par la grande porte, avec une création à l'Opéra de Paris. Un rêve presque parfait, car le deuxième confinement a stoppé net les spectacles dans la prestigieuse maison où devait se produire la première le 10 novembre.


Pour le chorégraphe qui a grandi en banlieue parisienne, c'est le "bonheur ultime d'artiste". Après des essais chorégraphiques avec les copines dans la cité, l'adolescent veut devenir danseur. "Ma mère a d'abord rigolé et m'a dit +trouve-toi un autre sport histoire de te défouler un peu, et on en parlera plus tard+". Il ne lâche pas, se forme à tous les styles, hip-hop, jazz, salsa, street, puis rencontre Laure Courtellemont, chorégraphe de danse urbaine réputée, qui le prend sous son aile. Depuis dix ans, il chorégraphie un jeu vidéo très populaire, "Just dance" pour l'entreprise Ubisoft.