Mondiaux de ski alpin: Shiffrin arrache le bronze, loin de la nouvelle pépite Liensberger


Dominée comme rarement, l'Américaine Mikaela Shiffrin a tout de même arraché avec le bronze du slalom, une quatrième médaille en quatre courses aux Mondiaux de ski alpin de Cortina d'Ampezzo (Italie) samedi. Cependant, la course a été écrasée par l'Autrichienne Katharina Liensberger.


Depuis plus de six ans, Mikaela Shiffrin n'avait pas subi un tel revers au niveau du chrono en slalom, sa discipline, dont elle était quadruple championne du monde en titre ; celle qui l'avait révélé et qu'elle avait d'abord dominée avant d'écraser le ski mondial entre 2017 et 2019. Déjà loin derrière lors de la première manche, sur la pente de l'inédite piste Druscie de Cortina (à 1 sec 30), elle a été légèrement meilleure en deuxième manche, juste de quoi doubler la Suissesse Wendy Holdener ce qui lui permet de monter sur le podium. C'est donc son quatrième podium à Cortina d'Ampezzo en quatre courses (bronze du super-G, or du combiné, argent du géant).


Mais samedi, Katharina Liensberger (23 ans), après le titre en parallèle mardi et une troisième place surprise sur le géant jeudi, a écrasé la course en remportant avec autorité les deux manches. Elle n'avait jamais gagné de slalom au plus haut niveau mais malgré son palmarès vierge, sa victoire n'est pas une surprise : elle s'était montrée la plus régulière cette saison sur la discipline en montant sur tous les podiums, échouant souvent à quelques centièmes de la victoire.


Derrière elle, la Slovaque Petra Vlhova, victorieuse de six des huit derniers slaloms en Coupe du monde, doit se contenter de l'argent. C'est déjà sa cinquième médaille mondiale, la deuxième à Cortina après l'argent du combiné. Elle doit désormais se concentrer sur le classement de la Coupe du monde, dont elle est leader aux deux tiers de la saison, mais avec des concurrentes proches et en grande forme, notamment la Suissesse Lara Gut-Behrami.


Reuters/AFP


1 view