Nouvelles manifestations contre la loi “sécurité globale”


Le projet de loi de “sécurité globale”, qui devrait finalement être réécrit au cours du processus législatif, est vivement dénoncé par les syndicats de journalistes et les mouvements de défense des droits de l’homme, selon lesquels le texte constitue une grave atteinte à la liberté de la presse.L’article 24 interdisant la diffusion d’images des membres des forces de l’ordre dans l’intention de nuire est particulièrement visé.


Des milliers de personnes défilaient samedi après-midi à Paris dans le cadre d’une nouvelle série de manifestations contre la proposition de loi dite de “sécurité globale”, qui prévoit notamment de limiter la diffusion d’images des membres des forces de l’ordre.Alors que des rassemblements similaires étaient organisés à Marseille, Lyon, Rennes ou encore Lille, les manifestants ont commencé à défiler à 14h00 dans la capitale pour une “Marche des Libertés et des Justices”, de la porte des Lilas à la place de la République, à l’appel de la coordination #StopLoiSécuritéGlobale. La coordination demande le retrait “réel” de certains articles de la proposition de loi jugés particulièrement problématiques.