Pas d’accord entre TikTok et Washington, les discussions se poursuivent


L’administration Trump a choisi vendredi 04 décembre de ne pas accorder à ByteDance, propriétaire de TikTok, un nouveau délai après le décret du président américain l’obligeant à céder les actifs de l’application vidéo aux Etats-Unis sous peine de l’interdire.Les discussions se poursuivront néanmoins entre Washington et TikTok, ont indiqué deux sources proches du dossier.


Un représentant du département du Trésor a déclaré vendredi que le Comité sur les investissements étrangers aux Etats-Unis (CFIUS) s’engageait avec ByteDance “à achever le désinvestissement et d’autres mesures nécessaires pour résoudre les risques de sécurité nationale”.Washington estime que l’application présente des risques pour la sécurité nationale et craint que les données des 100 millions d’utilisateurs américains puissent être obtenues par le gouvernement à Pékin. TikTok rejette ces accusations.


Un accord préliminaire avait été trouvé en septembre entre ByteDance, Walmart et Oracle afin que les deux compagnies américaines entrent au capital d’une nouvelle entité chargée de superviser les opérations de TikTok aux Etats-Unis.Demeure toutefois un point d’achoppement important: la structure d’actionnariat de la future société, dénommée TikTok Global.


Reuters



4 views

Inscrivez vous à notre newsletter

  • Facebook
  • Twitter

© 2020 par La Revue [DEMOS]

Informons avec le journal DEMOS sur les enjeux contemporains pour préserver le monde de demain