Pas de poursuites contre Tiger Woods mais des interrogations sur son avenir sportif


La superstar du golf Tiger Woods ne sera pas poursuivie pour "conduite dangereuse" après son accident mais les graves blessures à la jambe pour lesquelles il a été opéré jettent un doute sur la capacité de l'athlète, âgé de 45 ans, à revenir dans le circuit professionnel. Le "Tigre" a subi de "multiples fractures ouvertes" à la jambe droite qui ont nécessité de lui insérer une tige métallique dans le tibia et des vis pour consolider les os du pied et de la cheville.


"Il n'est pas superman", a réagi le champion de golf nord-irlandais Rory McIlroy, interrogé depuis la Floride sur les probabilités de revoir un jour Tiger Woods disputer des compétitions professionnelles. "A ce stade, je pense qu'on devrait simplement être reconnaissant qu'il soit toujours là, en vie", a ajouté le sportif de 31 ans. Pour lui, "le golf ne fait vraiment pas partie de l'équation en ce moment".


Tiger Woods a effectué plusieurs tonneaux mardi 23 février matin après avoir vraisemblablement perdu le contrôle de son véhicule sur une portion de route pentue et propice aux accidents près de Los Angeles. Aucun autre véhicule n'était impliqué, selon les premiers éléments de l'enquête. Le shérif Villanueva a confirmé mercredi 24 février qu'il n'y avait à ce stade "aucune preuve" laissant penser que Tiger Woods conduisait sous l'emprise de stupéfiants, de médicaments ou d'alcool au moment de l'accident.


Tiger Woods (Eldrick Woods pour l'état-civil) avait largement dominé les tournois entre 1996 et 2008, conférant à son sport une notoriété qui dépassait l'audience de ses habituels adeptes. Après un passage à vide lié à sa vie privée, notamment la révélation de nombreuses liaisons adultères, Woods avait réussi à revenir au sommet avant de s'effondrer de nouveau, victime de graves problèmes de dos.


Reuters/AFP

1 view