Personnalité : Qui est Gottfried W. Leibniz?


Ayant écrit sur les mathématiques, la philosophie, le droit, la théologie sans oublier l’histoire ou encore la généalogie, il est sans conteste un esprit polymathe, peu connu nommément aujourd’hui mais toujours existant subrepticement.


Né en 1646 à Leipzig dans le Saint-Empire romain germanique, Gottfried Wilhelm Leibniz grandit dans une famille plutôt aisée de confession luthérienne. Il est destiné dès son plus jeune âge à l’Apprentissage vu le métier de professeur de son père dans l’université de Leipzig. Nonobstant la mort de celui-ci jeune, Leibniz continua d’apprendre, principalement en autodidacte, puis à travers ses études en philosophie et droit. Refusant un poste de professeur, il partit pour Nuremberg où, en 1667, Johann Von Boyneburg l’introduisit à la Cour de l’Electeur de Mayence : le début de son parcours diplomatique.


Envoyé à Paris auprès de Louis XIV dans une mission à visée diplomatique entre Allemagne et France, il ne put cependant la parachever : le roi de France parti en guerre en 1672. Il resta cependant encore 4 années en France pour rencontrer différentes personnalités, ce qu’il fit d’ailleurs tout au long de sa vie (on a retrouvé un patrimoine littéraire de 15.000 lettres échangées avec mille correspondants différents). C’est durant ce séjour qu’il rencontre le mathématicien Huygens qui le poussa à développer son intérêt dans cette science (qu’il avait effleuré dans sa jeunesse avec son De arte combinatoria) et c’est ainsi qu’il pensa le calcul infinitésimal, source d’un conflit connu à l’époque avec Sir Isaac Newton. Sa philosophie, à travers toutes les disciplines peut être résumée comme Michel Serres disait, “dénuée d’ordre unique ou plutôt qu’elle les possède tous, puisqu’elle est un espace tabulaire à une infinité d’entrées”.

8 views