Personnalité : Qui est Jeanne Chauvin ?


Née dans la deuxième moitié du XIXème siècle, Jeanne Chauvin est une juriste française ambitionnant de briser le plafond de verre empêchant aux femmes de l’époque d’accéder à la profession d’avocat. La future juriste obtient deux baccalauréats en sciences et en lettres. Elle est aussi titulaire de deux licences en droit et en philosophie. Enfin, elle devient la première Française à soutenir un doctorat de droit, qu’elle obtient en 1892. Portant sur l’Étude historique des professions accessibles aux femmes, Jeanne Chauvin y met en avant l’influence de la Bible et du catholicisme sur les inégalités juridiques entre femmes et hommes. Confrontée au machisme ambiant de l’époque, des étudiants envahissent la salle lors de sa soutenance qui est ajournée. Mais il en faut davantage pour arrêter cette pionnière. Elle propose plusieurs lois en faveur de l’émancipation des femmes, comme la capacité juridique des femmes mariées à disposer des produits de leurs industries personnels ou de leur travail, ou encore le droit pour une femme mariée d’être témoin dans les actes publics ou privés.

Détentrice des diplômes requis pour exercer la profession d’avocate, elle se rend à la Cour d’appel de Paris en 1897 pour y prêter serment, ce qui lui est refusé. Elle doit attendre la loi du 1er décembre 1900 autorisant aux femmes l’accès au barreau. Olga Petit devient alors la première femme avocate en France, suivie de peu par Jeanne Chauvin. Cette dernière devient la première femme à plaider en tant qu’avocate lors de l’affaire de « l'accident de Choisy-le-Roi ».


L’ouverture de la profession d’avocat aux femmes ne fait toutefois pas l’unanimité, tant chez les avocats que dans l’opinion publique. Toutefois, l’engagement de Jeanne Chauvin a permis un accès équilibré à la profession. L’avocate devient chevalier de la Légion d’honneur en 1926, année à laquelle elle s’éteindra.


Auteur: MC


10 views