Pologne: L'avortement interdit en cas de malformation du fœtus


Le Tribunal constitutionnel de Pologne a invalidé jeudi une disposition autorisant l’interruption volontaire de grossesse (IVG) en cas de malformation du foetus.


Une fois cette décision entrée en vigueur, seul le viol, l’inceste et les risques graves pour la vie ou la santé de la mère pourront le justifier. Ces cas ont représenté environ 2% des IVG pratiquées ces dernières années.


Une disposition qui “légalise les pratiques eugéniques dans le domaine du droit à la vie de l’enfant à naître et rend le droit à la vie de l’enfant à naître dépendant de sa santé (...) est incompatible (...) avec la Constitution”, a déclaré Julia Przylebska, présidente du Tribunal constitutionnel.


AFP/Reuters

Inscrivez vous à notre newsletter

  • Facebook
  • Twitter

© 2020 par La Revue [DEMOS]

Informons avec le journal DEMOS sur les enjeux contemporains pour préserver le monde de demain