Pour les messes de Noël, les paroisses s'organisent ou déménagent


Messes démultipliées, réservations en ligne, location de salle polyvalente ou de terrain de basket : pour accueillir jeudi un maximum de fidèles et maintenir les célébrations de Noël malgré les restrictions sanitaires, les paroisses de France bousculent traditions et décorum.


La jauge de présence maximale fixée depuis le 3 décembre par le ministère de l'Intérieur pour les lieux de culte prévoit un rang sur deux et deux places de libres entre chaque famille. Libre aux 13.000 paroisses de France de s'organiser. Pour gérer le flux de fidèles, des paroisses ont opté pour la réservation en ligne. Il existe désormais une application dédiée, "lamesse.app", développée pendant la crise par un jeune prêtre parisien féru d'informatique.


Pour maintenir la tradition d'accueil, d'autres paroisses, notamment celles des petites églises et chapelles de France où ne s'alignent que quelques bancs déménageront. A Canohès, près de Perpignan, l'abbé Pierre Téqui, s'est fait prêter par la mairie la salle polyvalente.


A Levallois-Perret, dans la banlieue ouest de Paris, l'Eglise Saint-Justin, la seule paroisse catholique de cette ville de 65.000 habitants, le curé met aussi la main aux derniers préparatifs avant une inédite transhumance de Noël... vers le terrain de basket du palais des Sports Marcel-Cerdan de la ville, réservé depuis La Toussaint. La mairie, déjà habituée à ce genre de demandes de prêt de salles de la part des communautés musulmanes et juives, n'a pas sourcillé.


Reuters/AFP

3 views