Pourquoi certains experts des migrations critiquent-ils la politique européenne des retours ?


Le 28 avril 2021, au large de l'île de Tenerife, 24 personnes sont mortes en tentant de rejoindre le vieux continent. Marquant de façon ponctuelle l'actualité, ce drame illustre un des aspects de ce que Maurizio Ambrosini, sociologue des migrations à l’université de Milan, appelle la “crise de l'accueil" en Europe.


Bien que le nombre de personnes ayant migré sur le continent ait connu un pic en 2015, il s’est très fortement réduit, notamment avec la crise de la Covid-19. En 2020, les personnes qui ont demandé l'asile dans l’UE, représentaient moins d’1% de sa population. En ce sens, le démographe François Héran regrette que les données de base de l’immigration soient écartées au profit d’une “politique d’opinion" sur le continent.


Face aux faiblesses du règlement de Dublin II, la Commission européenne a adopté le 27 avril dernier une nouvelle stratégie basée sur les retours volontaires. L’institution estime que seul un tiers des personnes qui “n'ont pas le droit de séjourner dans l'Union, retournent dans leur pays d'origine”. Pour y remédier, la Commission affirme que “les retours volontaires sont toujours la meilleure option : ils sont axés sur la personne, plus efficaces et moins coûteux”.


Or, pour la spécialiste de l’immigration Claire Rodier, cette politique, à défaut de se concentrer sur une politique de l'accueil, poursuit deux objectifs : protéger les frontières et éloigner les indésirables. Selon Catherine Wihtol de Wenden, 2/3 de la population mondiale n'ont actuellement pas le droit de circuler librement. La démocratisation du droit à la mobilité permettrait donc de pallier cette injustice et d'éviter des drames en Méditerranée.

Constatant le manque d’articulation entre la recherche en sciences sociales et les politiques migratoires, François Héran et 800 autres chercheurs se sont mobilisés en 2018 pour faire émerger un GIEC des migrations. Quelle est votre opinion ?


Auteur: Astrid P

Rédacteur en chef: Anastasia Gilbert


4 views