Pourquoi des entreprises détenant des compétences stratégiques sont-elles revendues ?


Après Photonis, spécialiste de l’optique et Cilas, une entreprise de production de laser, c’est au tour de Fichou, équipementier stratégique du Rafale d’être mis sur le marché. Ces mises en vente successives entraînent un risque d’entrée au capital par des entreprises étrangères. Fichou est finalement rachetée par le groupe français HEF mardi 18 mai alors que des négociations avec l’Inde ont été refusées par la DGA. Une explication à ces mises sur le marché pourrait provenir de la structure de financement des entreprises de défense. En effet, le principal client de cette industrie étant l’Etat, les entreprises sont fortement dépendantes des montants alloués au budget de la défense. Or, si les grands groupes disposent d’une part importante de ce financement, les firmes de taille plus modestes captent un plus faible montant de ces dépenses. Avec le déclin du budget militaire, ces établissements ont été confrontés à une ouverture à la concurrence internationale. On assiste donc à une émergence de gros groupes, fruit de nombreuses fusions et acquisitions, ainsi que des entrées en bourse. Les grands groupes se placent ainsi sur une stratégie de rentabilité pour survivre, les poussant à se recentrer sur leur cœur d’activité au détriment de certains segments, plus éloignés. Or, le financement des entreprises de défense ne passe que très peu par le financement bancaire ou les marchés financiers. En effet, les investisseurs ne veulent pas que leur image soit associée au secteur de la défense. Enfin, la nature innovante de ces projets les rend plus risqués. Les acteurs ainsi mis sur le marché rencontrent des difficultés structurelles à se faire financer. La conjoncture renforce la vulnérabilité d’établissements situés sur un segment technologique d’importance stratégique. Pour protéger ses industries, le Gouvernement multiplie les contrôles préalables lors de prises de participation.


Auteur: Jean Gauch

Rédacteur en chef: Cyriaque Gaborieau