Pourquoi Emmanuel Macron soutient-il le projet de la défense européenne ?


Depuis 2017 le mandat d’Emmanuel Macron est marqué par l’affirmation de la France sur la scène internationale avec l’Europe en toile de fond. Le président compte bien utiliser le levier de puissance qu’est l’Europe, et pour cela il souhaite plus d’intégration européenne en matière de défense.

En effet, le projet d’une défense européenne autonome et unie est de plus en plus discuté. Il s’agirait pour les puissances européennes de s’affirmer à l’international face aux géants actuels comme la Chine, la Russie ou les États-Unis, de renforcer leur lien mis à mal par les résurgences nationalistes et de se souder face à la menace terroriste islamique commune.

Des progrès ont déjà été faits pour l’Europe de la défense avec notamment la mise en place de la Politique de Sécurité et de Défense Commune (PSDC) en 2007 et d’un Fonds Européen de Défense en 2019. Cependant, la défense européenne passe encore beaucoup par l’OTAN, et est même particulièrement dépendante des États-Unis.

A ce titre, Emmanuel Macron est partisan de “l'autonomie stratégique” de l’Europe. La France est ainsi un des protagonistes du projet, comme cela s’est vu lors du discours à la Sorbonne de Mr. Macron en 2017 où il évoquait une « armée européenne » ou aussi à travers le renforcement du partenariat franco-allemand lors du traité d’Aix-la-Chapelle le 22 janvier 2019. Ainsi Emmanuel Macron a bien compris l’importance de construire une Europe de la défense et compte saisir cette opportunité de puissance pour la France.

Aujourd’hui l’élection de Joe Biden laisse planer le doute quant à l’intégration européenne, notamment en matière de défense. Si elle est sûrement synonyme d’un lien renforcé entre Europe et États-Unis, la nouvelle bienveillance américaine risque aussi de rendre moins primordial le besoin d’union des nations européennes.


Auteur : Anaël Lr

Rédacteur en chef : Guillaume M


18 views