Pourquoi l'élection de P.Motsepe à la tête de la confédération africaine de football est contestée?


Le vendredi 12 mars 2021, le milliardaire sud africain Patrice Motsepe a été élu à Rabat, au Maroc, président de la confédération africaine de football (CAF). Il était le seul candidat en lice après le retrait de ses trois adversaires quelques jours avant le scrutin. Il succède au malgache Ahmad Ahmad, suspendu pour deux ans par la fédération internationale de football (FIFA) pour malversations.

Au-delà de la volte-face des opposants de Motsepe, c’est l’ingérence de la FIFA dans ce scrutin, pourtant rare, qui soulève des questionnements. Le sud africain est le protégé du président de la FIFA, Gianni Infantino.

Infantino s’est félicité du ralliement des autres candidats, le Mauritanien Ahmed Yahya, le Sénégalais Augustin Senghor et l’Ivoirien Jacques Anouma. Cette “union sacrée” au nom du football africain a été possible grâce aux réseaux étendus d’Infantino mais aussi à des promesses de postes importants au sein de la CAF en échange de ces retraits. Infantino s’est servi de différents moyens diplomatiques pour obtenir le retrait des candidats, notamment avec l’aide du Maroc. Le Maroc craignait que Motsepe utilise la CAF pour faire valoir les droits de la République arabe sahraouie (RASD) sur le Sahara, conflit qui oppose le Maroc et l’Algérie. L’Afrique du Sud est un soutien de longue date du Sahara Occidental libre. Le Maroc a donc fait jouer ses services de renseignements et son réseau diplomatique pour permettre à Motsepe de se retrouver seul au moment du scrutin et par conséquent avoir le soutien du sud africain. Motsepe s’est engagé à ne pas utiliser CAF à des fins politiques.

Avec ce tour de force diplomatique, le Maroc espère fragiliser son voisin Algérien au niveau continental. Infantino a voulu s'assurer les voix africaines pour préparer sa réélection à la tête de la Fifa en 2023. Pour l’heure, les chantiers de Motsepe sont nombreux au moment de sa prise de fonctions :

Auteur: Antoine D Rédacteur en chef: Colleen L