Pourquoi l'allongement du congé paternité en France marque-t-il une avancée sociale importante ?


Depuis quelques mois, plusieurs membres du gouvernement, dont Marlène Schiappa, ont tour à tour exprimé leur souhait d’allonger la durée du congé de paternité. Suite à cela, le 23 septembre Emmanuel Macron annonce le doublement du congé de paternité à partir de juillet 2021. Il passera ainsi de 11 à 28 jours.


Alors que le congé maternité voit le jour en 1909 en France, le congé paternité est, lui, entré en vigueur le 1er janvier 2002. Il désigne le droit, pour le père d’un nouveau né ou tout autre deuxième parent, de prendre 11 jours consécutifs de congé. Allonger cette durée à 4 semaine - contre 16 semaines pour le congé maternité - réduit légèrement les inégalités entre les deux parents.


Cette annonce peut donc être perçue comme une avancée sociale significative. Tout d’abord, le droit social des pères est élargi en leur offrant la possibilité de rester avec la mère et son enfant plus longtemps tout en étant rémunéré. Ensuite, elle permet de diminuer les charges physiques et mentales de la mère : élever un enfant demande beaucoup de temps et d’énergie. Or, selon l’INSEE, les femmes prendraient en charge 71% des tâches parentales et ont davantage tendance à mettre en pause leur carrière. L’allongement du congé paternité permet donc un rééquilibrage des tâches professionnelles et familiales entre les parents de l’enfant. Enfin, le pédopsychiatre R. Dugravier, souligne l’importance des premiers jours de vie d’un enfant dans la construction du lien de confiance et de sécurité qu’il crée avec ses parents.


Cette décision marque la reconnaissance de plusieurs facteurs sociaux importants (droit parental, charge mentale des femmes, pédopsychologie) mais reste tout de même limitée. On peut se demander si cette durée sera à nouveau allongée comme dans certains pays d’Europe. En Espagne par exemple, le congé de paternité est de huit semaines. En Islande, il est de trois mois.



Auteur: Marilys Rodrigues

Rédactrice en chef: Agathe Forster

7 views