Pourquoi l’exercice de la souveraineté française sur les Îles Éparses est-il controversé ?


“ Ici c’est la France, notre fierté, notre richesse “. Ces paroles prononcées et tweetées par Emmanuel Macron sur l’archipel de Grande Glorieuse le 23 octobre 2019 ravivent les tensions entre Paris et Antananarivo.


Les Îles Éparses font partie des Terres australes et antarctiques françaises (TAAF). Ce regroupement d’îles est composé de l’archipel des Glorieuses, de l’île Juan de Nova, de l’île d’Europa, de l'atoll de Bassas da India et de l’île de Tromelin. Présumée riche en hydrocarbure, cette zone maritime représente une zone exclusive économique de 280 000 km2 dotée de routes commerciales et d’une riche biodiversité.


Peu avant l'indépendance de Madagascar, les îles furent rattachées par décret au Ministère des Dom-Tom le 1er Avril 1960, excluant toute ingérence malgache. Ainsi, considérant le principe de contiguïté, la résolution 34/91 du 12 décembre 1979 de l’Assemblée Générale de l’ONU appela la France à respecter l’intégrité territoriale de Madagascar.


La venue du Président Andry Rajoelina le 29 Mai 2019 à l’Elysée aboutit à la création d’une commission mixte engageant un processus réflexif sur les solutions envisageables. Cette initiative fut balayée par la présence d’Emmanuel Macron sur l'archipel de Grande Glorieuse. Subséquemment, la convocation de l’ambassadeur de France à Antananarivo réaffirme la position "contre" de l’État malgache.


L’usage d’un prisme contre-intuitif nous permettrait de mieux saisir les enjeux. De fait, la biodiversité est protégée par des normes assurant la protection de la faune et la flore maritime des îles. Quand bien même, comme indiqué par l’avocat Philippe D. Rakotondramboahova dans une tribune publiée dans Le Monde, “La France ne respecte ni la géographie, ni l’Histoire, ni le Droit International”, l’hexis du TAAF se voue à la préservation de l’environnement local. Le ministre des Affaires Étrangères malgache soulignait lui-même l’incapacité de Madagascar à “sécuriser cette zone” sur l’antenne de RFI.


Qu’en pensez vous ? Votre avis nous intéresse.


Auteur: Lounis E.

Rédacteur en chef: Guillaume M.

10 views

Inscrivez vous à notre newsletter

  • Facebook
  • Twitter

© 2020 par La Revue [DEMOS]

Informons avec le journal DEMOS sur les enjeux contemporains pour préserver le monde de demain