Pourquoi la libération de la parole au sujet de l’inceste est-elle aussi une libération de l’écoute



Paru le 7 janvier dernier, La Familia grande de Camille Kouchner a fait l’effet d’une déflagration. Si ce livre a entraîné un certain nombre de démissions dans le cercle proche d’Olivier Duhamel, c’est finalement sur les réseaux sociaux que la parole des victimes s’est libérée.


Cet ouvrage aurait-il enfin brisé l’omerta ? Depuis plusieurs semaines, le récit de Camille Kouchner n’en finit pas de susciter des réactions en chaîne. D’aucuns décrivent cette levée du tabou comme un « tournant majeur », un « bouleversement culturel » ou encore un « virage » sans précédent. Pourtant, ce mouvement de libération n’en est pas à ses débuts.


Dès les années 1980, des femmes ont pris la parole pour dénoncer des faits d’inceste et décrire la honte, la colère ou encore le dégoût. Viviane Clarac, Nicole Bonnin, Christine Angot font partie de celles qui ont refusé le silence. En 1986, le témoignage d’Eva Thomas dans l’émission « Les Dossiers de l’écran » sur Antenne 2 bouleverse l’opinion publique. En devenant la première victime d’inceste à raconter son histoire à visage découvert, la fondatrice de « SOS Inceste » marquera les mémoires.


Plus que le tabou de l’inceste, La familia grande est l’histoire d’un déni collectif. Le déni des victimes sous emprise, le silence complice des témoins, les pressions pour protéger l’institution familiale... Un déni qui rappelle le titre du livre de Léonore Le Caisne : Et pourtant tout le monde savait. Le 16 janvier 2021, en l’espace de quelques heures, des centaines de témoignages ont afflué sur la toile. Sous le hashtag « MeTooInceste », une multitude de récits personnels sont apparus, avec, très vite, des milliers de réactions de soutien.


Désormais, il semblerait qu’une partie de la société soit apte à écouter et à comprendre. Plus qu’une libération de la parole, ce mouvement semble être l’ébauche d’une libération de l’écoute. Pour que ce « crime de lien », selon les mots d’Isabelle Aubry, devienne enfin l’affaire de tous. Quelle est votre opinion?

Auteur : Lola Dufeu

Rédacteur en chef : Isabelle M


29 views

Inscrivez vous à notre newsletter

  • Facebook
  • Twitter

© 2020 par La Revue [DEMOS]

Informons avec le journal DEMOS sur les enjeux contemporains pour préserver le monde de demain