Pourquoi la Politique Agricole Commune (PAC) fait-elle débat parmi les agriculteurs ?


Le 23 octobre dernier, les eurodéputés ont adopté à une large majorité la nouvelle politique agricole commune et son budget 2021-2027. Alors que la France s’est félicitée de cette politique ambitieuse, les écologistes et défenseurs du modèle paysan considèrent qu’il s’agit là d’un échec eu égard au tournant agroécologique attendu.


Premier budget de l’Union européenne, la PAC représente un investissement financier conséquent de près de 350 milliards d’euros sur sept ans. Mais depuis la réforme entrée en vigueur en 2006, les subventions ne sont plus attribuées aux agriculteurs selon le niveau de leur production, mais principalement selon la taille de leurs exploitations.


La PAC fait ainsi l’objet de plusieurs critiques, notamment celle d’encourager une agriculture intensive sur de grandes surfaces. Comme l’a déclaré Helga Schmidt le 21 octobre dernier : « Plus il y a de surface, plus les versements […] sont généreux. Les petites et moyennes exploitations ne gardent que des miettes, qu’elles travaillent en agriculture biologique ou conventionnelle ».


Pour les écologistes, les conditionnalités environnementales qui sous-tendent les aides européennes sont jugées nettement insuffisantes. Ceux-ci considèrent que la nouvelle PAC n’est pas assez ambitieuse au regard du « Pacte vert pour l’Europe » défendu par la Commission européenne. Les tenants d’une agriculture productiviste, eux, redoutent un verdissement du projet. À leurs yeux, le débat relatif à l’écologie risque d’occulter la question du déclin économique du monde agricole.


En France, les exploitants-agricoles demeurent très dépendants des aides européennes. Selon un récent rapport de la Commission des affaires économiques, ces aides représentent plus de 40 % du revenu des agriculteurs. Si la PAC ne fait aujourd’hui pas consensus, la nécessité de la réformer semble aller de soi pour de nombreux agriculteurs.


Quelle est votre opinion?

Auteur: Lola Dufeu


5 views

Inscrivez vous à notre newsletter

  • Facebook
  • Twitter

© 2020 par La Revue [DEMOS]

Informons avec le journal DEMOS sur les enjeux contemporains pour préserver le monde de demain