Pourquoi la République dominicaine a-t-elle interdit le mariage aux personnes de moins de 18 ans?


Mercredi 6 janvier, le Président de la République dominicaine (RD), Luis Abinader, a promulgué la loi qui interdit le mariage aux personnes de moins de 18 ans. Le texte vise à réduire les inégalités femme-homme en complétant la réforme juridique commencée en 2017 en corrigeant le vide juridique qui permettait de marier les enfants à 13 ans.


La violation de la loi prévoit, en plus de l'annulation du mariage, des peines de prison et jusqu’à 17 000 dollars d’amende. Cela dans le but de remédier au mariage d’enfant qui, selon les données officielles, est un problème majeur en RD : 36% des femmes se marient avant d’avoir atteint l’âge de 18 ans; 12% avant leurs 15 ans.

Cette loi crée également le Cabinet des Femmes, des Adolescentes et des Filles qui sera coordonné et dirigé par le Ministère de la Femme pour lutter contre les inégalités. Il permettra de coordonner les politiques publiques pour la prévention des violence contre les femmes, ainsi que pour dessiner et exécuter les actions et les stratégies à mettre en œuvre dans le « Plan stratégique pour une Vie libre de Violence ».

Le président dominicain avait affirmé qu’il était inacceptable que la RD occupe parmi les premières places en Amérique latine en terme de fréquence. Virginia Saiz, directrice de Plan International en RD, avait déclaré que « cette loi contribuera à accroître les chances des filles de mener une vie autodéterminée à l'abri de la pauvreté [...] et réduire le déséquilibre entre les genres ».

Toutefois, l’égalité des genres est loin d’être accomplie, Virginia Saiz n’est pas dupe : « Nous devons cesser de considérer le mariage des enfants comme un problème culturel et nous attaquer plutôt à ses causes profondes, c'est-à-dire aux modèles et stéréotypes de genres établis par la société » notamment l’attribution du rôle de ménagère aux femmes.

Auteur: Kilian.RX Rédacteur en chef: Baptiste Thomas