Pourquoi la situation de la liberté de la presse dans le monde est-elle problématique en 2020?


Un bilan publié le 2 novembre par Reporters sans frontières (RSF) fait la synthèse de l’état de la liberté de la presse dans le monde et rappelle le danger de l’exercice journalistique dans certaines régions du globe. Selon l’ONG, au niveau mondial depuis le début de l’année, 42 journalistes ont trouvé la mort et 360 journalistes sont toujours emprisonnés.


Certes, on observe une baisse du nombre de journalistes tués pour la troisième année consécutive. Toutefois, comme l’indique Christophe Deloire, secrétaire général de RSF, ce bilan est trompeur : "l'épidémie de Covid explique en grande partie cette baisse. De plus, dans le cadre de cette épidémie, les pressions et exactions envers les médias et les journalistes se sont multipliées”.


En effet, selon le classement 2020 de RSF, les informations sur la situation sanitaire ont été muselées dans de nombreux pays. La couverture médiatique de l'épidémie a pu donner lieu à une répression politique, notamment en Chine (177e du classement), où des dispositifs de censure massifs ont été mis en place. Le pays compte à lui seul 117 journalistes emprisonnés, soit un tiers du total mondial. Des violences, parfois citoyennes, sont également apparues envers les journalistes, montrant l'existence d’une certaine méfiance populaire envers les médias.


La censure et le contrôle de l’information sont aussi présents dans certains pays d’Europe. Le 30 mars 2020, la Hongrie a ainsi profité de l'état d’urgence sanitaire pour mettre en place une “loi coronavirus” qui, parmi d’autres mesures renforçant les pouvoirs du Premier Ministre Viktor Orban, rend difficile le maintien d’une presse indépendante dans le pays et privilégie des sources d’informations proches du gouvernement.


RSF compte profiter de la tenue du G20 en Arabie Saoudite les 21 et 22 novembre pour lancer un appel sur la liberté de la presse, un geste important puisque l’on compte aujourd’hui dans ce pays 20 journalistes emprisonnés.


Quelle est votre opinion ?


Auteur: Quentin Dos Santos

Rédacteur en chef: Coline