Pourquoi la stratégie de la France sur l'utilisation du glyphosate inquiète les écologistes ?


En janvier 2019, Emmanuel Macron déclarait sur l’interdiction du glyphosate « un, pas faisable, et ça tuerait notre agriculture. Et même en trois ans on ne fera pas 100 %, on n’y arrivera, je pense, pas ». Un changement de stratégie par rapport à 2017 où il promettait la sortie du glyphosate d'ici novembre 2020. Actuellement, la stratégie adoptée par le gouvernement est une réduction de la consommation de l’herbicide de 50% d'ici la fin du mandat du président et porter ce débat au niveau européen. Pour les écologistes, cette position plus nuancée pourrait amener à une ré-autorisation européenne de l’utilisation de l’herbicide, ce qui les inquiète. Pour le parti Europe Ecologie les Verts (EELV), la France va « continuer de polluer les terres, les rivières, de détruire la biodiversité et d'affecter la santé humaine ». En effet, des études montrent l’impact du glyphosate sur la santé et sur l’environnement. L’Organisation Mondiale de la Santé (OMS) l’a classé comme « potentiellement cancérigène » et d’après la revue scientifique Proceeding of the National Academy of Sciences (PNAS), le glyphosate peut augmenter la mortalité des abeilles. Cependant, selon l’association Générations futures la sortie totale du glyphosate est possible. En effet, un rapport de l’Institut National de Recherche Agronomique (INRA) présente des alternatives comme la rotation des cultures. Néanmoins, des efforts sont à fournir puisque les chiffres d’Eurostat de 2019 montrent que seulement 6% des terres agricoles françaises sont cultivées selon les méthodes biologiques. Un chiffre en dessous de la moyenne européenne qui s’élève à 7%. D’après José Tissier, agronome, la problématique du glyphosate s’adresse à l’ensemble de la société. Pour lui, il s’agit de réfléchir à une approche globale pour « repenser l’ensemble de notre modèle de production » et protéger les cultures.


Quelle est votre opinion?

Auteur: Camille Guitton


7 views

Inscrivez vous à notre newsletter

  • Facebook
  • Twitter

© 2020 par La Revue [DEMOS]

Informons avec le journal DEMOS sur les enjeux contemporains pour préserver le monde de demain