Pourquoi le Soudan du Sud est-il toujours en guerre en 2021 malgré le processus de paix?


Un an après la création du gouvernement d’union nationale au Soudan du Sud en 2020, le spectre de la guerre civile est toujours présent dans certaines parties du pays dont Warrap, Maban et Jonglei. Devenu indépendant en 2011, le Soudan du Sud a connu la guerre civile de 2013 à 2018, comptabilisant plus de 380 000 morts en six ans. Par la suite, un accord de paix a stoppé les affrontements pendant un temps, néanmoins, celui-ci n’est toujours pas en vigueur actuellement. Dans cette guerre civile, deux ethnies se font la guerre : les Dinkas et les Nuers. Ces deux ethnies se sont regroupées derrière Salva Kiir pour les Dinkas, actuel président, et Riek Machar pour les Nuers, nommé premier vice-président depuis le 22 février 2020. Derrière ce conflit ethnique se cachent deux autres points également très discutés : la question du partage du pouvoir ainsi que les intérêts économiques de l’eau et du pétrole.

Tout d’abord, la question du pouvoir peut expliquer pourquoi la guerre civile au Soudan du Sud n’est toujours pas résolue. Les deux leaders veulent absolument avoir le plus de pouvoir possible et n’hésitent pas à se diaboliser afin de rallier le plus d’alliés possible. Néanmoins, résumer cette guerre civile à un simple conflit ethnique est réducteur car le Soudan du Sud est un pays pétrolifère et un point de passage important du Nil. Concernant les ressources pétrolières, celles-ci représentent une manne importante de l’économie sud-soudanaise. Concernant la question de l’eau, le pays est un affluent du Nil et peut jouer par conséquence sur le débit d’eau reçu par le territoire du nord. En conclusion, la solution viable pour arriver à mettre en vigueur l’accord de paix de 2018 peut se jouer sur les ressources pétrolières qui représentent un des enjeux. En solutionnant les différents enjeux de cette guerre civile, l’accord pourra être mis en vigueur en spécifiant le partage du pouvoir entre les deux leaders politiques et ramener la paix.


Auteur: Arnaud Izzard

Rédacteur en chef: Paul G.