Pourquoi le télétravail rencontre-t-il moins de succès depuis le déconfinement annoncé en mai 2020?


Lundi 16 mars 2020, le Président de la République, Emmanuel Macron, annonce le premier confinement au niveau national afin d’inhiber la propagation du coronavirus en France. D’un point de vue économique et organisationnel, les enjeux sont colossaux et obligent de nombreux acteurs à s’orienter vers la solution du télétravail pour assurer une activité continue. Le travail à distance devient un atout essentiel. Il représente habituellement 7% des travailleurs français mais suite à cette déclaration de maintien à domicile, ce chiffre atteint 27%. Seulement, une fois l’isolement levé le lundi 11 mai 2020, un net recul est constaté, puisque seulement 15% des employés sont concernés par ce fonctionnement en août 2020. Le cadre d’exercice de la profession explique en partie cette baisse. Selon 58% des salariés, l’inconvénient prééminent serait la difficulté à dissocier vie professionnelle et personnelle. Une incommodité amenant à des risques psychologiques (isolement, perte du lien collectif, non-déconnexion) et physiques (sédentarité, douleurs musculaires) entraînant avec eux une perte d’engagement et d’implication dans leur fonction. Les critères culturels jouent également un rôle éminent dans cette diminution. En France, la confiance des salariés est construite sur une tendance affective incluant ce besoin d’échange, de proximité et de partage. De plus, le modèle français est très hiérarchisé, une structure plus difficile à maintenir depuis son domicile. Ces ancrages sociétaux semblent nuire au développement du travail à distance sur le territoire. Néanmoins, une solution d’avenir existe : le coworking. Ces espaces collaboratifs sont en pleine expansion (360 sites en 2015 pour 1 700 sites en 2020). Cette option plus sociable permet de préserver le respect des règles sanitaires et de maintenir une dynamique professionnelle pour les travailleurs.


Quelle est votre opinion?


Auteur: Aurélien Laffond

Rédacteur en chef: Marie B

36 views