Pourquoi les femmes ménopausées sont-elles invisibilisées ?

Updated: Apr 2


En France, 14 millions de femmes sont ménopausées, elles représentent 21 % de la population française. La ménopause n’est pas seulement un phénomène naturel qui stoppe l’ovulation et les règles, mais c’est aussi un bouleversement social dans la vie d’une femme. Pour Cécile Charlap, dans son ouvrage La Fabrique de la ménopause, les femmes deviennent “socialement ménopausées”.


Pour certaines femmes, la ménopause est un moment pénible et compliqué à gérer. En effet, entre les bouffées de chaleur, la fatigue, l’irritabilité et la prise de poids, cette période peut être difficile à affronter. Pour d’autres, c’est une délivrance, un soulagement de ne plus avoir peur de tomber enceinte et de continuer à ressentir du désir sexuel. Malgré une large proportion de femmes ménopausées en France, qu’en est-il de leur représentation dans la société ?


La représentation de la ménopause renvoyée par la société est négative. En effet, cette représentation met en avant le déséquilibre de la transformation du corps de la femme. Dans le livre L’invitée de Simone de Beauvoir, Françoise doit accepter que Pierre son mari, soit attiré par une jeune femme. C'est une représentation dépréciative de la femme ménopausée qui devient socialement un fantôme.


L’image des femmes de plus de 50 ans au cinéma n’existe pas. L’institut Geena Davis a réalisé une étude sur les films européens, 75% des personnages de plus de 50 ans sont des hommes. Lorsque les femmes d’un certain âge sont représentées à l’écran, c’est par l’intermédiaire de personnages non sexualisés. Les personnages et les corps de femmes considérés comme “vieux” au cinéma n’ont pas de valeur.


Mais cette vision de la ménopause évolue. Dans le cinéma comme dans la littérature, la femme ménopausée est mise en valeur grâce aux écrits de Darcey Steinke, qui décrit la ménopause comme une forme de pouvoir.


Auteur: Pol-Augustin Lamour

Rédacteur en chef: Hayat Bourkia


57 views