Quand y a-t-il peuple ?


Depuis l’Antiquité grecque, le peuple était défini par un ensemble de personnes aux coutumes communes, ensemble directement relié à la citoyenneté et à une conception sociale de l’homme comme zoon politikon, un animal citoyen. La philosophie moderne renverse cette idée en attribuant au peuple une nature éminemment politique. Selon les théories contractuelles, le peuple est la conséquence du contrat social unissant les hommes au lendemain de l’état de nature pour former un ordre politique. Or, selon Rousseau, le peuple ne demeure peuple qu'à partir du moment où il est libre, et l’asservissement d’un seul remet en cause l’institution même. Il n’y a pas de peuple dans une société hiérarchisée entre dominants et dominés, maîtres et esclaves. Le peuple existe également à travers une dimension sociale, désignant la partie pauvre de la société. Ce sens du mot peuple, issu du latin plebs, a une coloration péjorative. Pour décrire la foule violente de la Révolution, Flaubert écrivait déjà ironiquement dans L’Education sentimentale « Quel mythe ! Voilà le peuple souverain ! ». Selon Jacques Rancière, le terme de « populiste » tel que nous l’employons sert à scinder le discours politique et à entretenir cette crainte du peuple comme masse ignorante et dangereuse, permettant le maintien du pouvoir en place. Le sociologue Pierre Bourdieu décrit le peuple comme un groupe oppressé de la population, contraint à des schémas institutionnalisés de dominations. Le peuple, dans la continuité de l’adjectif populaire, se pare d’une culture propre et d’un langage différent de l’élite sociétale - se construisant ainsi en directe opposition à celle-ci. Au sens d’institution politique, le peuple n’existe que par intermittence. Dans sa dimension démocratique, le peuple est une chimère, c’est toujours l’émanation d’une partie et non d’un tout. Il s’agit d’un concept fortement ancré mais peu saisissable, dont les conditions de formations sont relatives à la signification qu’on lui donne.


Auteur: Lou-Anne C.


59 views

Inscrivez vous à notre newsletter

  • Facebook
  • Twitter

© 2020 par La Revue [DEMOS]

Informons avec le journal DEMOS sur les enjeux contemporains pour préserver le monde de demain