Quelques centaines de manifestants à Paris contre la loi Sécurité globale


Plusieurs centaines de personnes se sont rassemblées samedi en début d’après-midi à Paris sous forte surveillance policière pour dénoncer la très controversée proposition de loi Sécurité globale. Après les violents incidents qui ont émaillé les manifestations des deux dernières semaines dans la capitale, le collectif de syndicats et d'associations à l'initiative de la protestation a appelé à une nouvelle mobilisation dans les régions ce samedi mais renoncé à faire de même à Paris. Une partie de ce collectif a toutefois décidé de passer outre et appelé à défiler de la place du Châtelet à celle de la République.


"La coordination #StopLoiSecuriteGlobale considère que les conditions de sécurité des manifestants et manifestantes ne sont pas assurées", a-t-elle justifié. Cette manifestation a été dûment enregistrée auprès de la préfecture de police, qui ne l'a pas interdite.


Ces deux derniers samedi, des dizaines de milliers de personnes ont défilé dans les rues de Paris et de nombreuses villes de régions pour en exiger le retrait. Ces rassemblements ont été le théâtre, essentiellement dans la capitale, de violents affrontements entre les forces de l'ordre et des manifestants qualifiés "d'ultras" ou de "casseurs" par les autorités.Avant même le départ du cortège parisien, le ministère de l'Intérieur a fait état de 44 interpellations.


Adoptée par les députés, la proposition de loi Sécurité globale suscite depuis des semaines de vives critiques de la part de la gauche, des journalistes et des ONG de défense des libertés, notamment son article 24 qui pénalise la diffusion malveillante d'images des forces de l'ordre.


Reuters/AFP

3 views

Inscrivez vous à notre newsletter

  • Facebook
  • Twitter

© 2020 par La Revue [DEMOS]

Informons avec le journal DEMOS sur les enjeux contemporains pour préserver le monde de demain