Qui est Gisèle Halimi ?


Gisèle Halimi est née en 1927 à la Goulette en Tunisie dans une famille modeste, sa mère dite Fritna était d’origine séfarade et son père Édouard Taïeb, d’origine berbère,en Tunisie. Attirée par les sciences humaines, elle poursuit des études de droit et de sciences politiques en France où elle devient avocate.


Durant sa carrière, elle défendra plusieurs causes telles que l’indépendance de son pays d’origine, l’Algérie ou assurera la défense de plusieurs condamnés algériens. Par ailleurs, elle se fait également connaître dans plusieurs affaires de viols et d’agressions sexuelles, et elle a contribué à plusieurs textes législatifs, dont la loi Veil en 1975 ou celle de la criminalisation du viol en 1985.


Également proche de Mitterrand, elle choisit de poursuivre une carrière en politique. C’est ainsi qu’elle est députée d’Isère en 1981, puis conseillère régionale de la région Rhône-Alpes. Elle continue son combat pour l’égalité homme-femme en déposant un amendement imposant un nombre maximum de candidats d’un même sexe aux élections municipales.

Après avoir démissionné de l’Assemblée nationale, elle continue de multiplier les engagements associatifs, toujours en faveur du droit des femmes.

Elle meurt le 28 juillet 2020 à Paris au lendemain de son 93e anniversaire.

3 views