Qui est Murakami?


Fils de deux enseignants de littérature japonaise, Haruki Murakami commence à écrire à 29 ans des romans, nouvelles et essais, dans lesquels il utilise diverses sources d’inspiration telles que Raymond Chandler ou Franz Kafka. En créant un style personnel, entre réalisme et onirisme, il est souvent rapproché, à tort, de la littérature postmoderniste dans laquelle évolue une parodie de la quête du sens.

Certains thèmes semblent omniprésents chez l’auteur tels que la solitude dans Norwegian Wood, la mélancolie ou l’indicibilité. Ses personnages sont souvent marginalisés et évoluent dans une sorte de « monde flottant » inhérent au concept bouddhiste d’ukiyo. Ils se laissent porter par la vie comme la goutte d’eau se laisse porter par le courant. La portée de ce terme prend sens dans le fait que les plaisirs terrestres ne sont que fugitifs et, dans un Japon en proie à l’instabilité de son territoire et de son futur, rien n’est immuable. Le seul axiome de la vie à retenir est que tout est éphémère, flottant. Les personnages évoluent dans cet espace mélancolique où l’absence devient une présence en soi, comme dans Des hommes sans femmes. « Les souvenirs, c’est quelque chose qui vous réchauffe de l’intérieur, et qui vous déchire violemment le cœur en même temps. » L’imprégnation du fantastique dans le réalisme est également marquante. Murakami allie onirisme et étrange à un contexte relativement réaliste, ce qui crée des situations littéraires bien particulières comme dans 1Q84 avec la mise en parallèle de deux mondes la même année, ou dans la nouvelle Samsa amoureux, le personnage kafkaïen retransformé. Murakami nous emmène dans un Japon qui devient empire des songes, dans lequel se croisent rêve et réalité à travers un processus d’écriture hypnotique.


Auteur: Marion B

0 views